Skip to content

Je n’arrive pas à m’accepter!

© Istockphoto
T’est-il déjà arrivé de te regarder dans un miroir et de ne pas aimer ton image? Ou encore de te trouver pas suffisamment drôle ou trop timide? Quelques idées pour t’aider à t’accepter!
Laurent Virlogeux
  1. Chacun de nous a des complexes.
    On se trouve trop petit, trop mince, trop gros, etc. Parfois, on aimerait changer des choses dans son physique ou son caractère. Mais cela ne doit pas nous amener à nous mépriser, car nous avons tous une valeur infinie. Alors pose-toi cette question: pourquoi ai-je du mal à m’accepter?
  2. Souvent, on est très sensible à ce que les autres pensent de nous: notre façon de nous habiller, de parler, de jouer au foot, ou notre famille, nos affaires (notre téléphone, les dernières chaussures à la mode, etc.)… Tu ne peux pas empêcher les autres de critiquer, mais tu peux leur dire que tu n’es pas d’accord avec eux.
  3. Le plus important, c’est de développer un regard positif sur toi-même.
    Au lieu de te concentrer sur ce que tu n’aimes pas, réfléchis à ce que tu apprécies en toi! Fais une petite liste. Et demande aussi à une personne de confiance de te dire ce qu’elle voit de bien en toi: ta gentillesse, ton énergie, ton humour, ta curiosité, etc. Ton regard sur toi changera!
  4. Imagine une minute que nous soyons tous identiques: même taille, même tête, même voix, mêmes gestes, mêmes passions. On ressemblerait à des robots et la vie serait ennuyeuse! Apprends à t’apprécier avec tes qualités et tes défauts. Et surtout, rappelle-toi: il n’y en a pas deux comme toi et c’est super! 

Le sais-tu?

Publicité

Thomas Edison a inventé l’ampoule électrique et d’autres choses incroyables. Mais quand il avait 9 ans, son professeur le trouvait nul. Il ne voulait plus de lui à l’école. Mais la mère de Thomas croyait dans les capacités de son fils. Elle lui a dit tout le contraire du professeur:
«Tu es un génie, l’école n’a pas assez de bons enseignants pour toi!» Thomas
a repris confiance en lui et est devenu un grand inventeur!

Dossier: Tous différents, tous gagnants

Publicité