Skip to content

De fil en aiguille

Peut-on cacher nos mensonges et notre mauvais travail? Lis vite cette histoire pour le découvrir.
Elise Duverger

Il était une fois, vivant dans une grande boîte à couture, une famille d’aiguilles. La plus jeune s’appelait Ketty. Régulièrement, sa maman lui rappelait: « Si tu veux aller loin dans la vie, tu dois avancer bien droit ; ne pas faire de détours, ni chercher des raccourcis! »

Un projet!

Publicité

Un jour, Ketty reçoit sa première mission: réaliser un sac de goûter. Pour commencer, elle doit fixer fixer du scratch sur le devant et sur le rabat. « Pff … ça va être difficile! », gémit-elle. « Et si, au lieu de le coudre, je le collais? ». Elle se tourne de côté: « Dites-moi, monsieur le tube de colle, pourriez-vous le fixer à ma place? » Le tube de colle accepte. Ketty, elle, court s’amuser.

Pour aller plus vite

Le lendemain, elle devait réaliser la couture des anses et les relier avec le sac. « C’est long! », soupire-t-elle. « Je vais faire de grandes enjambées, cela ira plus vite! » Cela tenait moins bien, mais au moins c’était fait!

Des excuses

Le surlendemain, il lui fallait assembler les côtés et le fond. Quand personne ne la surveillait, elle partait somnoler. Puis, au moment où le mètre-ruban passait vérifier son travail, elle revenait vite et trouvait une excuse à son absence comme « la paire de ciseaux avait besoin de moi ». Parfois, elle s’emmêlait dans ses explications, ce qui donnait de gros nœuds à sa couture, mais elle savait toujours comment les camoufler.

Cela ne se voit pas

Le quatrième jour, elle apprend qu’il lui reste toute la doublure intérieure à réaliser. « Quoi? Encore? » Un dé à coudre, qui passait par là, lui chuchote: « A mon avis, tu peux piquer seulement quelques parties des bords. Cela ne se verra pas, puisque c’est à l’intérieur! » Ketty suit ce conseil et achève rapidement son ouvrage.

Terminé!

Sa mère, la trouvant de très bonne humeur ce soir-là, lui demande:
– « Ça va, Ketty?
– Très bien, je viens de terminer le sac.
– Ah bon, déjà? », s’étonne sa maman.

Oups!

Le lendemain, quand l’enfant reçoit son sac de goûter, il s’écrie: « Youpi! Je vais y mettre une orange, un jus et mes biscuits! » Il fourre tout à l’intérieur et court l’accrocher à son porte-manteau. Tout à coup: Craac, Boum, Roule, Splatch! Les coutures lâchent et le goûter se retrouve par terre!

L’amour

Mais Ketty, elle, avait perdu son sourire car sa maman, le mètre-ruban, les épingles, … tous avaient observé la scène, du haut de la boîte à couture entre-ouverte! Ketty aurait voulu s’enfuir pour cacher sa honte, mais sa maman la rattrape: « Ketty, chérie, tout ce que l’on fait a des conséquences et finira par être découvert ; mais sache que, quoi que tu fasses, je t’aimerai toujours. »

«Je vais faire quoi moi plus tard?»

Est-ce que tu sais déjà ce que tu aimerais faire plus tard? Non? Pas d’inquiétude! Tu as encore beaucoup de temps pour y réfléchir. Mais si tu y penses déjà, voici quelques conseils qui pourront…

Des picto utiles à la télé

«Tous publics», «-10», «-18» …, à la télé, on a l’habitude de voir ces indications en bas à droite de l’écran. Mais que veulent-elles dire réellement?

Publicité