Skip to content

Jean André , l’homme qui voulait prendre soin des enfants

© DR - Istockphoto
Histoire vraie
Laurent Virlogeux

La Seconde Guerre Mondiale vient de finir. Malheureusement, elle laisse derrière elle beaucoup de souffrance. Jean André, un homme d’affaires suisse, a le cœur serré en pensant à tous ces enfants allemands qui n’ont pas grand-chose à manger, qui vivent dans la tristesse et la peur ou qui sont devenus orphelins. Il aimerait tant pouvoir partager avec eux un peu de joie!

C’est ainsi qu’a commencé la grande aventure des camps du Grain de Blé.
En 1948, 120 enfants arrivent d’Allemagne pour participer à leur premier camp dans la grande maison de Jura Rosaly, dans les montagnes suisses. Jean André a alors l’occasion de partager avec eux un peu de sa joie, de s’occuper d’eux et leur permettre de vivre de belles vacances loin de leurs problèmes.

Publicité

Les années suivantes, ce sont encore d’autres enfants de pays comme la France, l’Autriche, l’Angleterre, l’Italie et la Pologne qui ont la chance de participer à des camps en Suisse.

Cela fait maintenant 75 ans que, chaque année, des milliers d’enfants peuvent passer une ou plusieurs semaines de camp et recevoir un peu de joie! Aujourd’hui, le Grain de Blé est présent dans plus de 20 pays et ses camps sont ouverts à tous les enfants. Demande à tes parents de se renseigner!

Au delà des montagnes

Depuis le mois de juin jusqu’au mois de novembre, il est possible d’aller voir cette comédie musicale qui retrace la vie d’une jeune servante anglaise partie être missionnaire en Chine. Interview avec quelques membres de…

Publicité